Av. Roosevelt     Le Port    Carraca     La Petite Sicile     La Goulette Neuve     La Plage     Temoignages     NOUVEAU

Click here for the English version



Je vous remercie de votre visite.
Mon site sur La Goulette n'est pas censé être approfondi; ce n’est ni une prétendu étude sociale, ni politique, ni même une propagande touristique.  Vous ne trouverez ici qu’une simple présentation personnelle de ma ville natale, et des photos que j'ai prises avec beaucoup d’amour et de nostalgie lors d’une de mes visites annuelles au pays.


 
 



Certains disent que la Beauté dépend de celui qui la voit ou qui la définit... J'ajouterais que la Beauté ou, du moins, son absolue nous échapperait toujours et resterait toujours illusoire. Mettez en question la prétendue Beauté si vous pensiez l’avoir trouvée. Et surtout n’oubliez pas qu’elle est aussi présente dans le délabré, le décrépit et le détérioré.


 
 



En attendant la manifestation de cet absolue, livrons-nous aux simples plaisirs de la vie, plaisirs que nous avions toujours pris pour donnés... comme le plaisir de regarder... de contempler comme pour la première fois, le caractère spécifique des rues ou nous nous étions toujours promené.

Je vous invite donc a errer un peu dans les rues de La Goulette et essayer de re-voir ce que vous aviez toujours vu; et pour ceux qui n’y ont jamais été, de laisser votre imagination vous guider…



 
 



L'hiver est la meilleur période pour visiter et apprécier La Goulette. C'est en cette saison que les goulettois récupèrent leur ville de la prise des touristes, locaux ou étrangers, qui viennent chaque été y chercher  refuge de la chaleur accablante; et bien sur profiter de la fameuse brise rafraîchissante de La Goulette..


 
 



La Goulette est la première ville au nord de Tunis, en route vers des endroits plus touristique comme Carthage, Sidi Bou said et Gammarth. C'est le principal port pour les bateaux et ferry en destination de l’europe.  Comme beaucoup de goulettois, j'ai entrepris mon premier voyage, à bord du ferry Al Habib en route pour Marseille et puis vers Paris.

Les environnements du port étaient des endroits propices à nos rêves d’adolescents.  On y allait souvent pour pêcher, démontrer ses prouesses de bon najeurs du coté du Bloc ou, simplement pour regarder les bateaux partir vers le lointain, vers d'autres villes méditerranéennes, les suivant avec des yeux rêveurs  jusqu'à ce qu’ils disparaissent à l’horizon.



 Nos rites de passage à l’age adulte s’accomplissaient aussi du coté du port, loin du monde qui nous observait et nous jugeait. Premiere cigarette. Première bière. Premier amour. Première tentative d’évasion….


 
 



La Goulette a longtemps hébergé un mélange riche et harmonieux de communautés sud-européennes. Français, Maltais et Italiens y vivaient  depuis la période coloniale. La plupart d’entr’eux ont quitté le pays dans les années '70. Mais depuis la chaleureuse invitation du president Tunisien actuel à la diaspora tunisienne et surtout aux juif franco-tunisiens, on les voit revenir pour des visites de plus en plus régulières ces dernières années ; bien sur à la grande joie des goulettois qui maintenant revivent ou esssaient de revivre le bon vieux temps des années '70.


 
 



Pour  imaginer un peu l’air et l’ambiance goulettoise des années '70 je vous suggère le film de Ferid Boughdir Un Eté a La Goulette. Une des scenes les plus caractéristiques du tempérament goulettois illustre bien cette joie de vivre bien propre a La Goulette. C’était quand « l’idiot du village » joué par Michel Boujenah, (un des nombreux Juif-Français culturellement attaché a la Tunisie), vient annoncer dans un café l’imminente guerre israélo-arabe. Les gens du café, insoucieux et totalement dévoué à leur jeu de carte et leur bavardage, ne prêtent aucune attention à la gravité de cette nouvelle ; c’était comme si l’harmonie socio-politico-culturelle de La Goulette était infaillible, invulnérable. Mais quand un moment plus tard on vient annoncer le retour au pays de la très belle Claudia Cardinale (née à Tunis) toute la ville s’est… mobilisée pour fêter son retour.


 
 

J’espère que cette petite vadrouille dans les rues de la goulette, rues riches en histoires et en anecdotes vous aurait réchauffé le cœur et ravivé vos souvenirs.


Veuillez s’il vous plait prendre une minute pour signer mon livre d’or ou lire le temoignage d'autres Goulettois (livre no.1 ou livre no.2) et faites moi part de vos commentaires et de vos impressions. Merci. k@lagoulette.net


 

 
Portez vous bien; bonne chance et  n'oubliez pas de bien profiter des petits plaisirs de la vie. Et dites vous toujours que la Tolerance est LA vrai vertue.

Av. Roosevelt     Le Port Carraca     La Petite Sicile     La Goulette Neuve     La Plage